Comment pallier la pénurie de compétences Maintenance ?

Il n’y a pas de site industriel performant sans une maintenance efficace.

Alors comment faire dans un contexte de pénurie de techniciens et de compétence maintenance ? Artésial anime depuis quelques années un cercle de réflexion-action sur le sujet, et vous livre des pistes.

Des solutions « court terme » :

Repenser les organisations

Lorsque l’effectif d’un service Maintenance se trouve réduit, repenser l’organisation de la Maintenance peut apporter des solutions à court terme, et éventuellement arrêter l’hémorragie.

Ce chantier concerne et implique naturellement le service Maintenance, mais aussi la Production et les Ressources Humaines. Il convient de poser et étudier la problématique à plusieurs, et parfois de sortir du cadre pour trouver des solutions :

Quelles sont les activités stratégiques ? Sur quels ateliers peut-on « alléger » la maintenance ou au contraire doit-on la renforcer ?

Quelles tâches peut-on sous-traiter ? La production peut-elle « soulager » la maintenance ? Dans quels secteurs et selon quelles modalités ?

Quelles organisations pourraient répondre à nos contraintes ? Peut-on réduire voire supprimer les équipes maintenance postées, ou de nuit ?

Créer une relation de qualité entre Production & Maintenance

C’est d’autant plus délicat que le climat peut vite se dégrader quand l’équipe Maintenance s’étiole et croule sous les sollicitations !

Or généralement plus de 80% des Arrêts Non Programmés (ANP) proviennent de mauvais réglages (60%) ou de défaut de nettoyage et de lubrification (25% environ). Autrement dit les causes réellement techniques ne représentent que 15% de ces arrêts. D’où l’importance encore une fois de faire travailler ensemble Production et Maintenance sur ce sujet, avec une réelle motivation des responsables de service concernés pour supporter et ancrer la démarche :

Comment fiabiliser les réglages ?

Comment rendre les nettoyages plus performants et moins pénalisants ?

Quelle part de lubrification la production peut-elle prendre en charge ?

Etc…

Chez Artésial nous proposons des Formations-actions Maintenance 1er niveau destinées à des groupes d’opérateurs, techniciens et chefs d’équipes ou de service afin de mettre en place des réponses concrètes à ces questions sur le terrain. Elles sont un mélange d’apports théoriques, de réalisation de standards à partir des documentations fournisseurs, de vérification et mise en place sur les équipements, et de mesure des améliorations obtenues.
Cela va de pair avec une démarche d’organisation plus responsabilisante.

Des solutions « moyen terme » :

Travailler « sa marque employeur »

Les candidats se font rares, et sont de plus en plus exigeants. Le rapport de force employeur/employé s’inverse.

Être visible, connu et avoir une « bonne réputation » devient absolument fondamental pour les entreprises qui souhaitent recruter des compétences ciblées. C’est un travail de long terme qui doit être impulsé par les services Ressources Humaines & Communication, et associer les opérationnels pour former des ambassadeurs internes qui seront présents sur les salons, les job dating, les journées portes ouvertes, et qui plus tard deviendront tuteurs internes pour les nouvelles recrues

Embaucher des jeunes, en alternance…

…ou en apprentissage. Il s’agit d’un investissement sur l’avenir, mais pas seulement. Car si le jeune va devoir apprendre le métier et peaufiner sa formation sur le terrain, il sera immédiatement disponible pour favoriser la mise en œuvre de la maintenance de 1er niveau : il pourra réaliser des gammes, traiter les check-list réalisés avec la production, etc…

Consultant Yvan LEBRÉDONCHEL

Consultant & Associé

Ingénieur des Arts et Métiers. Précédemment chez Danone, Campbell’s et Conserves France comme resp. maintenance, engineering et Directeur Technique. Il rejoint Artesial en 2014.

Avis d'expert sur la performance industrielle

L’équipe Artesial publie régulièrement des avis d’expert sur un sujet lié à l’excellence opérationnelle dans les domaines de l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique. Inscrivez-vous pour être informé(e) de ces publications !

    Découvrez les autres Articles de nos Consultants :

    Venez participer à des séances de travail et écouter des témoignages et films sur des thèmes dédiés et sur les métiers du futur tout en échangeant autour d’un buffet.

    Le courage managérial ne s’enseigne ni dans les écoles de management, ni dans les formations professionnelles, mais s’acquiert au contact des réalités humaines et souvent, pour les jeunes managers, de leurs aînés. Retrouvez, dans notre article, des clés pour cultiver cette vertu.

    Comment le co-développement peut aider les managers à développer leurs compétences, à améliorer leur performance et à créer une culture d’entreprise plus collaborative.

    Laissez un commentaire !

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.