Billet d’humeur : un verre de trop…

Mon beau-frère est comptable (en soi ce n’est pas grave, ça arrive à des gens très bien). Quand je lui parle de la théorie des contraintes, du danger à vouloir à tout prix optimiser localement alors que c’est souvent au détriment de la performance globale, je vois dans ses yeux que mon message ne passe pas forcément…

L’autre jour, après le déjeuner dominical, nous étions affectés à la noble tâche de vider le lave-vaisselle pour faire réintégrer aux couverts leur emplacement dans les placards. Me voyant prendre trois verres à chaque voyage lave-vaisselle/placard, mon beau-frère me fit sournoisement remarquer que ce n’était pas la peine d’avoir des grandes théories de consultant, et que lui allait me montrer comment mettre en œuvre le système BSP (bon sens paysan). Ce faisant, il s’empare de deux verres dans chaque main et me dit « tu vois, à chaque voyage moi je gagne 33% par rapport à toi ! ».

Sauf que…

… il y avait 9 verres dans le lave-vaisselle. En en prenant quatre à chaque voyage, il fera au final autant de trajets que moi qui n’en prenait que trois, tout en prenant plus de risques de finir avec des morceaux de verre éparpillés dans la cuisine.

Les optimums locaux ne font pas la performance globale (mais ça vous le saviez déjà, maintenant mon beau-frère le sait aussi…)

Johann FOUBERT
Consultant

Avis d'expert sur la performance industrielle

L’équipe Artesial publie régulièrement des avis d’expert sur un sujet lié à l’excellence opérationnelle dans les domaines de l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique. Inscrivez-vous pour être informé(e) de ces publications !

    Découvrez les autres Articles de nos Consultants :

    En ce moment où l’incertitude demeure et où il faut mobiliser le collectif, les temps d’échange en équipe sont clés pour permettre l’expression des différents ressentis.

    Retour sur les meilleurs articles d’Artésial de l’année 2021

    Que faire des rituels de management, clefs de la performance industrielle, lorsque survient une crise comme celle que nous vivons ? Découvrez comment faire.

    Laissez un commentaire !

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *