Témoignage client Capitaine Houat

Benoit Besson Directeur Général Mer Agromousquetaires

Interview de Benoit Besson, Directeur Général de la filière mer AGROMOUSQUETAIRES.

Producteurs Responsables Agroalimentaire Mousquetaires

Dans quel contexte s’est réalisée la mission Artesial ?

Peu après ma prise de fonction en 2018, j’ai vu qu’il existait des problèmes de communication et de fonctionnement importants au sein de Capitaine Houat (NDLR la filiale de transformation et distribution des produits de la mer du groupe Agromousquetaires) entre les achats, la supply chain et le commerce. De mon point de vue, le plan de redressement de la filière passait nécessairement par un meilleur fonctionnement de ces services.

J’ai donc souhaité confier à des consultants externes la mission d’accompagner mes équipes pour travailler à clarifier et optimiser les processus et les organisations. Le périmètre couvrait une soixantaine de personnes sur 5 sites (1 plateau central à Lanester et 4 plateformes logistiques).

Quels étaient les enjeux ?

Les enjeux étaient multiples :

Pérenniser et améliorer la satisfaction client (fraîcheur des produits notamment).

Optimiser la captation de nos ressources (matière première).

Clarifier les rôles et responsabilités de chacun et identifier les besoins d’évolution de l’organisation.

Donner les moyens de pilotage de la performance aux différents acteurs.

Élever le niveau d’exigence requis pour faciliter la mise en place d’un futur ERP.

Quelle a été la démarche ?

Nous avons décidé de créer un groupe de travail avec des acteurs clés de ces 3 services pour travailler en 4 étapes :

État des lieux des processus existants

Définition des processus et organisations cibles

Mise en œuvre des processus et de l’organisation visée

Pérennisation

Quels ont été les freins ?

Les collaborateurs étaient à la fois en attente de changement, mais prudents car ils avaient vécu de nombreuses modifications d’organisation. Nous avons donc particulièrement préparé et soigné la communication au lancement et tout au long du projet. Certains acteurs avaient peur de perdre en agilité à cause de processus trop ‘lourds’ et de ne plus satisfaire nos clients.

Pour lever ces freins, artesial a fortement impliqué les équipes dans la construction de l’organisation, la communication, et les a accompagné très concrètement dans la mise en œuvre. Nous avions également désigné comme chef de projet, notre Directeur des Ressources Humaines, ce qui a permis d’être particulièrement attentif à la conduite du changement à mener.

RÉSULTATS

L’organisation a évolué pour d’une part confier à la supply chain un rôle central de coordination et de planification des activités, et d’autre part redonner un rôle commercial aux bases logistiques, qui sont en lien avec les magasins. En 2020, je constate que les 3 services sont décloisonnés, les décisions partagées, et que nous avons gagné en réactivité, sérénité et visibilité sur nos activités.

En synthèse, ce projet BOSCO est la troisième tentative en 5 ans de mettre en œuvre des processus de gestion achat commerce supply formalisés : elle est la première à aboutir.

CONCLUSION

Si vous deviez le refaire, retravailleriez-vous avec Artésial consultants?

Tout à fait. D’ailleurs je leur ai confié en 2020 une nouvelle mission consistant à déployer ce même type de démarche sur l’amont de notre filière, l’armement. L’idée est de mettre en cohérence l’ensemble des processus de la filière, du besoin client à la disponibilité de la matière, en passant par la meilleure utilisation des capacités de nos 2 sites de production, Lanester et Boulogne/Mer.

Articles connexes

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *